Accueil > Articles Quotidiens > La viande bien cuite augmenterait le risque d’hypertension artérielle
La viande bien cuite

La viande bien cuite augmenterait le risque d’hypertension artérielle

La consommation régulière de viande ou de poisson grillé augmenterait le risque d’hypertension artérielle, facteur de risque de maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC), rapporte une étude scientifique américaine.

De plus en plus d’études mettent en avant un potentiel danger des cuissons conduisant à des aliments grillés ou carbonisés. Une nouvelle étude scientifique, présentée à un congrès consacré à la prévention de l’American Heart Association, révèle ainsi que le fait de manger des viandes ou des poissons trop grillés nuirait à la tension artérielle, et augmenterait le risque d’hypertension.

Pour en arriver à cette constatation, les chercheurs ont analysé parallèlement les méthodes de cuisson et le développement de l’hypertension de plusieurs groupes de personnes, mangeant régulièrement du bœuf, de la volaille ou du poisson : 32.925 femmes infirmières suivies de 1996 à 2012, 53.852 femmes infirmières suivies de 2001 à 2013, et 17.104 hommes, professionnels de santé, suivis de 1996 à 2012. Si aucun de ces participants n’avait d’hypertension, de diabète ou de maladie du cœur avant l’étude, 37.123 d’entre eux ont développé une hypertension artérielle au cours du suivi.

Parmi les participants ayant déclaré manger au moins deux portions de viande rouge/poulet/poisson par semaine, l’analyse a révélé que le risque de développer une hypertension était de :
– 17% plus élevé chez ceux mangeant ces produits cuits au gril, grillés ou rôtis plus de 15 fois par mois, comparé à ceux n’en mangeant moins de 4 fois par mois ;
– 15% plus élevé chez celles et ceux préférant une viande bien cuite à ceux la préférant plus tendre ;
– 17% plus élevé chez ceux consommant le plus d’amines hétérocycliques aromatiques (AHA), composés présents dans la viande très cuite, que ceux ayant la consommation d’AHA la plus faible.

« Les produits chimiques produits par la cuisson des viandes à haute température induisent un stress oxydatif, une inflammation et une résistance à l’insuline dans les études sur animaux, et ces phénomènes peuvent également conduire à un risque élevé d’hypertension artérielle », a résumé Gang Liu, coauteur de l’étude et chercheur à la Harvard TH Chan School of Public Health de Boston. « Nos résultats suggèrent que le fait de ne pas manger de viande trop cuite et d’éviter les méthodes de cuisson à haute température, y compris le gril et le barbecue, peut vous aider à réduire votre risque d’hypertension artérielle », a conclu le scientifique.

Source : Science Daily

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse