Accueil > Articles Quotidiens > La pomme de terre vitelotte limiterait les risques de cancer du côlon (Lu Pour Vous)
La pomme de terre vitelotte

La pomme de terre vitelotte limiterait les risques de cancer du côlon (Lu Pour Vous)

La pomme de terre vitelotte réduirait les inflammations pouvant conduire à des maladies telles que le diabète de type 2 ou le cancer du côlon, révèle une nouvelle étude américaine.

Il y a environ 40 000 nouveaux cas de cancer colorectal chaque année en France. Comment réduire les risques de développer cette maladie ? Des chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis) se sont posé la question. Pour tenter d’y répondre, ils se sont intéressés à la pomme de terre vitelotte, une pomme de terre de couleur violette contenant des acides phénoliques et des anthocyanines, connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes et anti-cancéreuses. Leurs travaux ont été publiés dans le « Journal of Nutritional Biochemistry ».

De précédentes recherches avaient montré un lien de causalité entre le régime alimentaire à haute teneur en calories et le cancer du côlon. Pour mener leur étude, ils sont donc partis de ce postulat et ont réparti des cochons en trois groupes : le premier devait suivre un régime alimentaire à haute teneur en calories, le second un régime alimentaire à haute teneur en calories complété par des pommes de terre vitelottes crues ou cuites et le dernier, un régime alimentaire standard. Il s’agissait là d’un groupe de contrôle.

Après 13 semaines, les chercheurs ont analysé les tissus du côlon de ces cochons et ils ont constaté que ceux ayant suivi un régime alimentaire à haute teneur en calories avaient des niveaux plus élevés d’interleukine-6, une protéine qui favorise les inflammations. Mais ce n’est pas tout : les cochons ayant suivi un régime alimentaire à haute teneur en calories complété par des pommes de terre vitelottes avaient des niveaux d’interleukine-6 six fois inférieurs à ceux du groupe de contrôle. « Nous avons observé que la supplémentation alimentaire des pommes de terre vitelottes (…) a empêché l’inflammation induite par le régime alimentaire à haute teneur en calories. En fin de compte, ce travail est important car un environnement inflammatoire chronique peut conduire à une multitude de maladies, y compris le diabète de type 2 et le cancer du côlon », conclut Jairam K.P. Vanamala, co-auteur de l’étude.

Source: Top Santé

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse