Accueil > Articles Quotidiens > La pistache d’Alep rouge « Achouri » – Avantages et portion adéquate
La pistache d’Alep

La pistache d’Alep rouge « Achouri » – Avantages et portion adéquate

– La pistache d’Alep joue un rôle dynamique dans la lutte contre l’effet du vieillissement et dans la prévention de nombreuses maladies :
Grâce à sa richesse en antioxydants qui atténuent les effets néfastes des radicaux libres sur le corps.

– Elle aide à contrôler l’appétit :
Elle prévient la tentation persistante au grignotage et l’envie d’aliments riches en sucres et en gras. Vu sa richesse en graisses utiles et son contenu élevé en protéines et fibres, elle procure une sensation de satiété qui dure pendant des heures.

– Elle peut servir comme collation nutritive :
Une portion correspond à environ 40 pièces apportant 165 calories environ.

– Elle peut faire partie des régimes d’amincissement, à condition qu’elle soit consommée en petites quantités adéquates. De ce fait, il est possible de remplacer 1 portion d’huile par environ 12 pièces de pistaches d’Alep fraîches.

– Elle contribue à diminuer le niveau élevé du cholestérol dans le sang, et elle est favorable pour la santé cardiovasculaire :
Ceci est grâce à sa richesse en phytostérols et en acides gras mono-insaturés (MUFA).

– Elle aide à atténuer les problèmes de la constipation passagère :
Car elle contient une quantité élevée de fibres.

– Elle contribue à maintenir des yeux sains:
Grâce à la lutéine qu’elle contient, elle protège les yeux des effets néfastes des UV et des maladies oculaires associées au vieillissement.

– C’est une bonne source de vitamine E qui aide à prévenir l’oxydation des cellules; elle contient des vitamines B1 et B6 en plus de la vitamine B9, ou l’acide folique, qui joue un rôle important dans la régénération des cellules.

– Elle est très riche en minéraux, surtout en phosphore, potassium, fer, magnésium, manganèse, cuivre, calcium, zinc et niacine.

– Elle ne contient pas de cholestérol :
Étant donné que le cholestérol n’existe que dans les aliments d’origine animale.

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse