Accueil > Articles Quotidiens > 7 raisons pour se mettre au kale, un super-aliment minceur
7 raisons pour se mettre au kale

7 raisons pour se mettre au kale, un super-aliment minceur

Commençons par préciser que le chou frisé (le « kale ») fait partie des aliments nommés « super-aliments » et possède des vertus « détox ». Il peut être consommé cuit et croustillant, ou cru.

Un anti cancer par excellence :
Le chou frisé (le « kale ») a une forte puissance anti-oxydante. Plusieurs études internationales ont montré son efficacité dans la prévention de certains cancers, essentiellement le cancer du sein et du colon.

Un favori pour des os solides :
Ceci est en raison de sa grande richesse en calcium et en vitamine K qui aide à la fixation du calcium sur les os.

Un allié minceur :
Il est peu calorique – environ 30 kcal / 100g – et riche en protéines.

Une mine de vitamines et de minéraux :
Il offre un apport très élevé en vitamines (A et C essentiellement, en plus des vitamines du groupe B). Il est une bonne source de fer, de calcium, de cuivre, de phosphore, de potassium et de magnésium.

Un anti-cholestérol et un régulateur du glucose :
Riche en fibres solubles et insolubles, le chou frisé (le « kale ») joue un rôle dans la diminution du taux de cholestérol comme dans la régulation du taux de glucose en ralentissant le passage du sucre dans le sang.

Un protecteur du système immunitaire :
Ceci est grâce à l’un des plus puissants flavonoïdes qu’il contient, la « quercétine ».

Conseillé pour une bonne vision :
Grâce à sa forte richesse en zéaxanthine et en lutéine qui offrent à ce type de chou sa couleur vert foncé et qui nous protègent de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Cependant, attention ! Une grande consommation régulière ou excessive du chou frisé (le « kale ») pourra parfois causer certains troubles intestinaux, des gaz et des ballonnements. Étant riche en oxalates, le « kale » peut aussi favoriser l’apparition de calculs rénaux chez les personnes prédisposées. Aussi, l’on recommande aux personnes souffrant de problèmes de la thyroïde de prendre l’avis de leur médecin au sujet de sa consommation.

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse