Accueil > Articles Quotidiens > Le chewing-gum… Avez-vous imaginé de quoi est-il fabriqué ?
Le chewing-gum

Le chewing-gum… Avez-vous imaginé de quoi est-il fabriqué ?

Avez-vous jamais pensé de quoi est faite cette gomme que nous emportons en permanence dans nos sacs et qui se cache dans nos tiroirs et quel intérêt elle nous apporte ? Avez-vous essayé d’imaginer ce que renferme cette gomme dont on a tendance à mâcher à chaque fois qu’on cherche à occuper notre bouche, tantôt pour calmer un petit creux et tantôt par envie de sucre ou de bonnes choses, mais souvent plusieurs fois par jour ?

Commençons, tout d’abord, par préciser que la matière première utilisée dans la fabrication de cette confiserie universelle a changé avec le temps. En effet, notre fameux chewing-gum a vu le jour aux États-Unis en 1869, lorsqu’il y a été emporté dans les bagages d’un officier de l’armée mexicaine chassé de son pays par les révolutionnaires. Par la suite, un américain nommé Thomas Adams fut le premier à la commercialiser avec succès. Remarquons que le nom Adams est toujours lié au chewing-gum jusqu’à nos jours.

Avez-vous déjà téléchargé notre appli GRATUITE – On Diet Now?
Mais quels sont les composants de ce chewing-gum ? Eh bien, la gomme de base de ce produit est une matière insoluble dans l’eau et la salive. Elle se composait au départ du « chiclé » obtenu à partir d’une plante mexicaine. De nos jours, cependant, le chewing-gum est fabriqué essentiellement d’un mélange de résine, de cire et de différents additifs (colorants et arômes), le tout imbibé de glucose et de sucre glace.

Côté nutrition, un chewing-gum ordinaire apporte environ entre 5 et 7 Kcal provenant du saccharose. Aussi, il existe une série de chewing-gum édulcorée aux polyols dont la valeur calorique est moindre que le produit ordinaire. Le chewing-gum aux polyols se caractérise par son pouvoir non cariogène et c’est pour cette raison qu’il est conseillé après un repas pris hors de la maison (mais ceci ne remplace pas bien entendu un bon brossage des dents). De plus, il existe une autre série de chewing-gum édulcorée à l’aspartame, acésulfame K, saccharine, etc. et qui est aussi beaucoup moins caloriques. Enfin, rappelons que le chewing-gum favorise en général les ballonnements et les flatulences en raison de l’air avalé durant le processus de mastication. Ceci est d’autant plus vrai dans le cas des chewing-gums édulcorés; de plus, ces derniers peuvent causer des diarrhées lorsqu’ils sont consommés d’une manière excessive.

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse