Accueil > Articles Quotidiens > Que sait-on sur la caféine, cette célèbre « molécule-miracle » ?!
Que sait-on sur la caféine

Que sait-on sur la caféine, cette célèbre « molécule-miracle » ?!

Il est vrai que nous sommes très nombreux à consommer de la caféine au quotidien (ou presque). Et nous prenons un tas de prétextes pour le faire : Je suis fatigué(e); j’ai du mal à me concentrer; je suis incapable de débuter une journée normale sans ça; etc. Eh bien, en réalité, une petite dose de caféine peut augmenter vos capacités mentales et améliorer votre “mood”. Cependant, une « forte » consommation de caféine peut accélérer votre rythme cardiaque et votre respiration. Elle peut également provoquer des nausées, des crampes musculaires, des maux de tête, des insomnies, ainsi que l’irritabilité et la nervosité.

Pour les personnes en bonne santé, une consommation de 2 à 3 tasses de café par jour ne porte aucun risque, à l’exception de la femme enceinte ou allaitante qui doit limiter sa consommation de caféine à un maximum de 2 tasses de café par jour. Aussi, certaines personnes doivent particulièrement faire attention aux aliments et aux boissons contenant de la caféine, surtout celles sujettes aux hémorragies, aux dépressions, celles qui souffrent de maladies rénales, etc. La consommation de caféine chez ces personnes peut être risquée. Il faut donc toujours en discuter avec leurs médecins.

Quelques exemples de boissons et d’aliments qui contiennent de la caféine : le café, le café filtre, le café instantané ordinaire, l’espresso, le thé, certaines boissons gazeuses (surtout à base de cola), la plupart des boissons énergisantes, le chocolat, le lait au chocolat, le gâteau au chocolat, le pouding au chocolat et certains médicaments. De plus, le café instantané décaféiné en contient aussi mais en quantité bien moindre; alors, attention au nombre de tasses consommées.

Pour conclure, il faut savoir que certains médicaments réagissent mal à la présence de caféine et cela pourra dans certains cas accentuer leurs effets secondaires ou dans d’autres cas diminuer leur efficacité. Il est conseillé alors de toujours parler avec votre médecin pour savoir s’il existe des interactions de la caféine avec les médicaments que vous prenez.

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse