Accueil > Articles Quotidiens > Antioxydants… Santé ! Vitalité ! Les bienfaits de ces molécules magiques !
Antioxydants

Antioxydants… Santé ! Vitalité ! Les bienfaits de ces molécules magiques !

Mais quels sont ces antioxydants dont on fait l’éloge tous les jours ? Eh bien, il s’agit de molécules qui aident à éviter l’oxydation de certaines substances chimiques dans notre corps et freinent ainsi la prolifération des radicaux libres qui peuvent endommager les cellules de notre organisme s’ils s’y trouvent en excès.

Ces chers antioxydants se trouvent, en particulier, dans les fruits et les légumes. Et donc, notre consommation adéquate des fruits et légumes aide à renforcer leur présence dans notre corps et c’est ainsi qu’ils…
– abaissent le taux du mauvais cholestérol (LDL) et réduisent le risque de maladies cardio-vasculaires (en raison des caroténoïdes présentes dans les aliments de couleur jaune, orange ou rouge tels que les oranges, les poivrons, les tomates…).
– préviennent certains cancers.
– protègent nos yeux car, selon une étude de l’INSERM, la consommation d’aliments riches en zéaxanthine (chou-fleur et maïs) et en lutéine (carottes, épinards) peut réduire les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
– permettent de lutter contre les effets de la pollution. En effet, l’air que nous respirons est souvent pollué de puissants oxydants qui peuvent mener à des problèmes respiratoires.
– aident à retarder le vieillissement. Effectivement, les antioxydants se trouvant essentiellement dans les légumes à feuilles vertes (brocolis, choux, épinards), ou dans les fruits foncés (prunes, framboises, groseilles…) combattent l’altération prématurée de notre peau.

Enfin, permettez-moi de souligner que notre apport en antioxydants doit être limité à la consommation d’aliments riches en ceux-ci. Nous devons donc éviter de prendre des compléments alimentaires car leur consommation d’une manière incontrôlée peut nous être nocive et ils ne doivent être utilisé qu’après l’obtention de l’accord du médecin.

À propos Denise Abou Jamra

Laisser une réponse